Menu

Cueillette d’automne

Il y a un mois déjà, j’officialisais le lancement de mon site internet avec un billet de blog qui retraçait ma démarche et mes premiers pas vers un numérique responsable. Vous vous en doutez, je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin !

L’automne avance déjà bon train. Les châtaignes, les cynorrhodons et autres champignons se font tantôt rares, tantôt généreux. Panier dans une main et regard alerte, je traque patiemment ces trésors de la forêt en pensant déjà au fameux repas qui nous attend.

De cette quête forestière, je garde l’impression d’arriver dans un environnement que finalement je connais peu, cherchant maladroitement, m’engouffrant dans quelques buissons touffus, dont la traversée s’avère parfois ardue, non sans me faire penser à mes investigations sur le numérique responsable. Cette envie de comprendre ce qui dans cet écosystème est « toxique » de ce qui ne l’est pas. Discerner le logiciel comestible – que l’on peut partager avec joie – de celui qui lui ressemble mais qu’il vaut mieux laisser de côté sous peine d’indigestion. Pas facile de cerner toutes les nuances sans une clé de détermination. Alors je lis, j’échange, je me forme et je vous partage ici un peu du contenu de ma cueillette numérique responsable d’automne.

Le livre du moment : La sobriété numérique, les clés pour agir

Frédéric Bordage anime depuis plus de quinze ans la communauté Green-IT. Expert français de la sobriété numérique, ses sujets de prédilection sont la low-tech et l’écoconception.
Dans ce livre, il questionne le potentiel du numérique à devenir un outil de résilience. Après une première partie « les mots pour comprendre » abordant entre autres les notions d’accessibilité numérique, de conception responsable des services numériques, d’illectronisme et de communs numériques, la deuxième partie met en avant les « bonnes pratiques » que nous pouvons collectivement appliquer pour un numérique plus sobre et nous transmet ici les clés pour agir.
Ce livre étant en cours de lecture, je lui consacrerai prochainement un article.

Des outils pour grandir : Métacartes Numérique Éthique

Mélanie Lacayrouze et Lilian Ricaud sont animés par l’envie de participer à l’émergence de nouveaux modèles basés sur les communs et la coopération ouverte. Depuis plusieurs années, ils développent des outils pédagogiques qui redonnent du pouvoir d’agir et du sens à nos actions. Dans ce cadre, ils ont créé l’outil Métacartes Numérique Éthique pour «  aider les individus et les collectifs à sensibiliser aux questions des libertés de la surveillance, les faire réfléchir à leurs pratiques et leur proposer des alternatives respectueuses des usagers ».

À quoi ça ressemble ? À un jeu de cartes à utiliser dans le cadre d’un atelier de sensibilisation ou à arpenter seul. Il comporte plusieurs familles thématiques afin d’aborder les différentes dimensions concernées par le numérique. A chaque carte sont associées des ressources en ligne qui permettent d’approfondir les notions.

En accord avec les valeurs des créateurs du jeu, le projet est contributif et les cartes sont accessibles et réutilisables sous licence libre CC-BY-SA. Le jeu est encore en développement et vous pouvez soutenir le projet de plusieurs manières : en faisant connaître le projet, en testant les premières cartes et en faisant vos retours, en participant au sprint d’écriture ou en pré-commandant le jeu sur la boutique en ligne (ce que j’ai fait =D).

L’idée du jeu et les valeurs véhiculées par sa conception sont très porteuses et prometteuses. J’espère avoir prochainement l’occasion de vous faire découvrir cette initiative d’un peu plus près.

Le MOOC INR

L’Institut du Numérique Responsable (INR) a lancé son premier MOOC sur la plateforme dédiée : https://www.academie-nr.org/#mooc-nr.

Accessible gratuitement, ce MOOC permet de s’informer et de se former aux enjeux et bonnes pratiques du Numérique Responsable. D’une durée de trente minutes, la version courte du MOOC permet une sensibilisation au sujet, tandis que la version longue comporte quatorze modules et représente l’équivalent de 2 jours de formation. En couplant vidéos courtes, infographies, miniquizz et chiffres clés, ce MOOC rend abordable aux non-initiés une culture générale sur le sujet. Il offre les avantages du MOOC, à savoir pouvoir suivre les enseignements à son rythme depuis chez soi.
Une continuité pédagogique intéressante pour qui souhaite intégrer les fondamentaux et réaliser ses premières actions vers le numérique responsable.

Ça bouge sur Toulouse : le collectif Good-IT

Preuve que le sujet du numérique responsable prend de l’ampleur, le collectif Good-IT « collectif pour un Numérique Responsable à Toulouse et pays de Cocagne » a officialisé sa création cet automne. Le but ? Réunir et connecter les acteurs de différents horizons pour mieux partager les ressources et les savoirs dans ce domaine, mais aussi permettre l’animation d’ateliers et de sessions de formation pour développer de nouvelles pratiques collectives. Une dynamique qui devrait prendre de l’ampleur et dont je parlerai très prochainement.
Rendez-vous au premier webinaire mardi 10 novembre à 11h « Que reste-t-il de la promesse initiale du web ? » .

De lecture en jeu de cartes en passant par les rencontres, ma cueillette d’automne me permet de dessiner progressivement une clé de détermination des bonnes pratiques du numérique responsable. Si ces outils représentent de réels atouts, c’est aussi par la multiplication des échanges et les synergies qui se créent que nous développerons une culture collective du numérique responsable et des pratiques associées. En ce sens, les animations que permettront le jeu Métacartes Numérique Éthique et les rencontres qui naîtront du collectif Good-IT sont des signaux encourageants pour les acteurs de l’Occitanie !

A très bientôt ! 🍂🍁

Élise –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.